23 novembre 2011

Belgique, pays d'honneur et de cirque !...

Le mois de novembre, avec sa kyrielle de cérémonies patriotiques s'achève. Les portes-drapeaux peuvent ranger les hampe et emblème jusqu'au prochain rendez-vous !  Je pense qu'un peu de répit leur fera du bien.  C'est, du moins, ce qu'en pensait Marcel S., mon beau-père à qui je dédie ce clip-souvenir. 

Autrefois,... car tel est le thème de ce blog, les cérémonies patriotiques se déroulaient dans une véritable ambiance de recueillement et selon un cérémonial, bien rodé et traditionnel. Les portes-drapeaux se rangeaient toujours à la même place autour du Monument, sans mot dire, laissant entendre le cliquetis des médailles accrochées au haut des mâts... ou sur les torses des anciens combattants. Chacun savait quand il avait à intervenir : le curé et ses choristes pour la bénédiction des tombes, les clairons pour ouvrir le ban (comme on le crie aujourd'hui), les délégations amenaient et déposaient les gerbes - chacune leur tour - selon un ordre de préséance et de courtoisie élémentaire, puis, pour terminer la musique du village interprétait les deux hymnes nationaux de Belgique et de France.  A partir de mes 8 ans, la Brabançonne m'a toujours donné la chair de poule. Une émotion qui m'a toujours envahi, jusqu'à....

Jusqu'au jour où le "Devoir de Mémoire" (vais-je ajouter "obligatoire") a fait son apparition pour faire place à des mises en scène que je suis bien obligé de qualifier de théâtrales.

Soit, qu'il en soit ainsi, si le public aime !

Par ce Clip-Souvenir, j'invite à penser aux Croix-de-Feu de 14-18, aux Prisonniers de Guerre de 40-45, et bien d'autres qui ressentaient une vraie fierté d'avoir servi le pays pour sa Liberté. 
Vu les tournures d'aujourd'hui... j'ai perdu cette fierté-là ! 


 

Écrire un commentaire