21 octobre 2012

Cette semaine, ils auraient été "Centenaires"

marcel.jpg


Se souvenir qu'ils étaient nés, il y a 100 ans, est un "devoir de mémoire" que nous accomplissons avec une énorme tendresse au fond du coeur et un profond besoin de redire encore et encore : Merci, Maman, Merci, Papa. Augus.jpg

10:39 Publié dans REFLEXIONS | Commentaires (0) |  Facebook

18 octobre 2012

Les petits clips-souvenir... vont revenir !

Le temps de confectionner quelques nouveaux clips-souvenir, et ce blog se remettra en activité pour le plus grand plaisir de mes fidèles visiteurs, je l'espère.
Il entrera dans une nouvelle décennie : celle des années... nonante. Pour rimer avec le mot "Sixties",  l'époque de ma jeunesse, je l'ai titré : "Le "Rétro-Viseur" des années 80...dix !

En attendant, voici deux photos qui vous mettront sans doute l'eau à la bouche.    A bientôt !

velo franck.jpg Avez-vous reconnu le petit Franck grimpant le mont de la Hutte ?

fasam majo.jpg

Quelles étaient les couleurs de cet uniforme pour les Majorettes du Bizet ? 

17 octobre 2012

Un beau dessin de Dubus... qui aurait pu...

Les dés son jetés. On ne peut plus rien changer. Il serait bon, à la lecture des commentaires qui s'écrivent ça et là, que les commentateurs étudient les lois électorales belges pour comprendre le mécanisme des nominations et des suppléances, en matière de pourcentages, sièges, cases de tête...  Un vrai casse tête.

Il n'empêche, qu'avec un peu moins de voix,  notre Gilbert cominois aurait pu connaître le même sort que le Moureaux de Molenbeek !  Mais, Comines, bien enclavée,  n'est pas Molenbeek....

 564841_454572664585359_1874840730_n.jpg

14 octobre 2012

Pour les Mountches... ou pour se changer les idées!

Cette "Fête des Parents", ainsi on les appelait autrefois, s'est déroulée la veille des élections. 
Voici des sourires... des vrais !  Ceux des écoliers du 2e et 3e degré !

 

22:00 Publié dans DES MOUNTCHES | Commentaires (0) |  Facebook

13 octobre 2012

Du changement ? C'est à voir... grâce à ce clip !

12 octobre 2012

Mes clip-caricatures sont sortis de la campagne !

Dans le cadre de l'exposition "De l'Argile à la Brique", organisée au Sacré Quartier du Home de Ploegsteert, lors de la ducasse du village, les visiteurs du samedi, jour du vernisage ont pu me voir au travail, modelant la tête princière de celui qui deviendra, très certainemen et prochainement, le 7e roi des Belges. Pour autant que... 
Etait-ce ressemblant ?  Je répondrais "Ca le deviendra".  C'est au résultat final qu'on peut juger un travail.  Les photos qui introduisent ce clip démontrent que SAR Philippe devait encore être un peu dégrossie. Je l'ai fignolé chez moi, tant que l'argile était encore molle. Puis, je l'ai coupé verticalement aux oreilles pour en évider les deux moitiés. Enfin, à l'aide d'argile liquide, le devant et l'arrière de la tête ont été soudées pour en reformer le crâne et obtenir sa caricature en trois dimensions. Après séchage de la matière, voici ce que l'oeuvre donne.

Je n'ai rien inventé : Daumier l'a fait bien avant moi !

 

10 octobre 2012

Enfin, le dernier clip-caricature de la campagne !

A la suite de ce semblant débat de Not'télé, si lointaine de chez nous, la nervosité et le suspense se sont tout d'un coup installés à quelques jours de la fin de cette campagne électorale. 
J'ai donc gardé pour la fin, ce dernier clip-caricature que je trouve très réussi et également très éloquent des mots principaux qui ont été prononcés ou écrits, par les uns et les autres : ceux qui se présentent à notre suffrage.
Tout comme on n'apprend pas un vieux singe à faire des grimaces, ce n'est pas un vieil électeur-citoyen comme moi qui se laissera influencer par deux bises qui cognent, une poignée de main molle ou une abondance de photos aux frimousses souriantes ou... trop sérieuses.

Pour terminer cette série de clips-caricatures, qui vous auront amusés je l'espère, c'est donc avec un candidat mythique qui doit sans doute être l'ainé des listes.
Pourquoi ?   Il aura été l'un de mes premiers croqués (antérieur à 1995), le plus facile et aussi le plus....


  

  

11:34 Publié dans HUMORISTIQUE | Commentaires (0) |  Facebook

07 octobre 2012

Adieu à l'artiste monumental !

Pour rendre un humble hommage à la mémoire de Roger Coppe, l'unique prof de dessin dont j'ai pu bénéficier de ses conseils,  je me suis souvenu d'un travail qu'il nous avait demandé, en 1958, à nous, jeunes étudiants de 1ère année de secondaire : 
- "Vous allez me réaliser une publicité pour une marque de cigarettes !  Un conseil :  faites d'abord une esquisse de votre projet !"

Au bout de quelques instants de cogitaton, je me mis à dessiner  au crayon, un paquet relié à un chien par une laisse, pour évoquer un certain attachement, pour ne pas dire "esclavage". C'était mon idée !.
Entre les bancs d'école, "Monsieur Coppe" passait pour conseiller chacun des élèves. Il arriva vers moi, examina mon croquis tracé sur ce fameux papier brouillon et, en utilisant son "porte-plume réservoir" d'encre bleue, il "croqua" d'une main sure et rapide, la silhouette d'un basset, redonnant une nouvelle forme au vilain clébard court sur pattes que j'avais dessiné.

roger coppe.jpgQuelle belle caricature qu'il me fit, en 5 secondes devant mes yeux admiratifs.
Soucieux de la perfection du langage, il corrigea encore le slogan que j'avais inventé, puis, d'une volée légère mais ferme, il encercla mon paquet de clopes, pour "aérer" le dessin en le rendant agréable à première vue. 

Ce brouillon corrigé, nous pouvions alors procéder à la réalisation définitive de notre dessin publicitaire, sur du papier bristol, rehaussé de gouache. En respectant aussi la calligraphie et l'harmonie des couleurs.

roger coppe 2.jpg
En voici le résultat final, pour lequel le professeur Roger Coppe me donna la cote de 10.

Voilà, avec un immense regret, je viens de le revoir dans mon "Rétro-Viseur". Il aura été, pour tous les étudiants qui l'ont connu, un professeur impressionnant par sa culture, par son talent, par son contact, et pour sa passion dont j'ai retenu une phrase : "Ce qui vaut la peine d'être fait, mérite d'être bien fait" !

Adieu, Roger et merci de m'avoir donné le goût de dessin.  

06 octobre 2012

Furtivement vu au dernier thé-dansant (???)

Du débat télévisé par NoTélé, je n'ai retenu qu'une seule phrase qui m'a fait sourire à la fin de cette émission qui aurait dû avoir pour thème : "De l'anti-deleu", comme l'étaient celles d'il y a  quatre mois pour la présidentielle française.

Cette boutade est celle-ci : 
Elle : - "Viendriez-vous en vacances avec moi ?"
Lui :   - "Je ne pars pas en vacances !" 

N'empêche :  j'espère, que, grâce à Photochop et à Youtube,  la petite fiction imaginaire de campagne électorale que je vous propose, à chaud, vous fera un peu rigoler avant d'aller vous isoler pour y placer vos boules.

 

10:15 Publié dans HUMORISTIQUE | Commentaires (2) |  Facebook

05 octobre 2012

Chutt, un clip en silence, sauf pour mon crayon...

Durant 27 ans, j'ai vécu de très bonnes relaltions amicales, en tant que "voisin". Depuis 17 ans, il ne manque jamais de me saluer par un "Bonjour, mon ancien voisin".  Il est un de ces gars qui n'hésitent pas à retrousser leurs manches quand la mission les appelle. Des gens comme lui, il en faut partout ! Dans tous les comités, dans toutes les associations, ils sont indispensables, car, que seraient les "têtes pensantes" sans qu'elles puissent compter sur "les bras dévoués" ?

Mon croqué d'auhourd'hui n'est pas le seul ! La ville de Comines-Warneton bénéficie de nombreux citoyens de cette trempe à qui il faut, de temps en temps, dire "Merci" .

12:51 Publié dans HUMORISTIQUE | Commentaires (1) |  Facebook

03 octobre 2012

Un moment de réflexion, svp !

Des caméras, des caméras.... Ils veulent en mettre partout. Ils réfléchissent pour savoir où. Pour prendre les petits voleurs la main dans le sac et les délinquants en flagrant délire (sic) ! Ca prend du temps ! En attendant, la Ligue des Droits de l'Homme rouspète en hurlant à l'atteinte à la vie privée des gens. Mais, moi, MDW, humble citoyen enclavé entre France et Flandre, au casier judiciaire toujours vierge, irréprochable aux yeux de mon contrôleur fiscal belge, je n'ai rien à me reprocher.  On peut me filmer tant que cela les amuse.  C'est vrai que, dans le passé, j'en ai tant filmé, des braves gens qui avaient de quoi s'occuper !

Aujourd'hui, la société a évolué. L'Autorité Communale doit prendre la responsabilité de... tout ! Mais vraiment de tout ! Même celle des parents face à l'éducation de leur propre progéniture. Et haro sur les média et à télé !

C'est à réfléchir, non ???

09:45 Publié dans HUMORISTIQUE | Commentaires (0) |  Facebook

01 octobre 2012

Une rampe de lancement pour les Jeunes citoyens !

Avec frénésie, des "bleus" s'affichent partout. Du bleu ??  N'y aurait-il donc que cette couleur-là à utiliser pour la colle à tapisser ?  Que nenni !  Comprennez : Des "Bleus"....  pensez à la bleuzaille.  Comme à l'armée,...  Ceux qui viennent d'arriver, quoi !

Bref, toutes les listes mentionnent des noms nouveaux : les recrues du parti qui en deviendront peut-être les "leadeurs". A la condidtion que leur poids en voix... impressionnent les David, Jean-Marie ou Didier, tous présidents.

Pour ce clip, j'en ai choisi un pour deux raisons : il a une bonne tronche à croquer, et...il est au boulot depuis belle lurette, déjà.

09:06 Publié dans HUMORISTIQUE | Commentaires (1) |  Facebook

29 septembre 2012

Réfléchissons un instant...

Une telle soirée, en pleine campagne électorale, garantit l'abondance de poignées de mains et de mots sympa. Mais, en devinant que cela fût bien ainsi prévu, les candidats au suffrage communal n'eurent point l'occasion de se bousculer ou de jouer des coudes pour figurer en bonne position sur la photo pour se faire rappeler au bon souvenir des électeurs.
Mais heureusement, cet événement annuel cominois vise particulièrement à féliciter les nombreux sportifs de l'enclave qui visent à mettre en pratique ce sacro saint principe du sport : rester motivé et progresser lentement mais surement.

Au-dela de la campagne, avec ses critiques et ses promesses, il faut des gens de terrain, qui bossent, qui se dévouent, qui veulent bien payer de leur temps et de leur personne pour permettre toutes vies associatives que sont celles des clubs sportifs. Sans quoi,... permettez-moi de vous poser la question : "Que feraient tous ces jeunes sans leur sport favori ?"

 

28 septembre 2012

Les cérémonies se suivent et ne se ressemblent pas !

Elles, revêtues de leur toilette décontractée, doivent s'attendre à rencontrer beaucoup de monde, et un par un,  ce soir, lors de la remise des Mérites Sportifs de la Ville de Comines-Warneton. 
Ce moment, probablement très cérémonial, est pour votre "serviteur au crayon", judicieusement opportun de publier, aujourd'hui à midi,  un nouveau clip-caricature qui vous et leur fera plaisir.

En tant que Grand-Père, et fier pour Emeline,... j'y serai !  

 

 

11:08 Publié dans HUMORISTIQUE | Commentaires (0) |  Facebook

25 septembre 2012

"Fumer tue !"... Et alors ???

A la question qu'un fumeur invétéré tentait de me poser, jadis :
- "Ca ne vous dérange pas que je fume ??"  
J'avais pris pour habitude de répondre :
- "Ca ne vous dérange pas que je tousse ??".
Curieusement, on tombait d'accord. Il ne fuma pas, et je ne toussai point. 
Aujourd'hui, le problème s'est déplacé : il est à l'extérieur !  Sur le trottoir. En voulant lutter contre le tabagisme, les gouvernements ont soulevé d'autres problèmes que je vous laisse deviner.

Voici un petit dessin pour aider à réfléchir, en cette campagne électorale jusqu'à présent bien morose. 

 

22:25 Publié dans HUMORISTIQUE | Commentaires (0) |  Facebook

23 septembre 2012

C'est après le changement, qu'on verra !

"Changement !", "Changement ?"
Il n'y a plus que ce mot là à la bouche des candidats et des électeurs ?
Mais, pour changer quoi, bon sang ?

 

08:43 Publié dans HUMORISTIQUE | Commentaires (0) |  Facebook

20 septembre 2012

Rendez-vous vendredi 5 oct. ! Mais où ???

Y en a qui la porte haut sur le ventre ou, torsadée sous la panse. D'autres la mettent en bandouillère... à la mode française ou princière. Et rien n'est plus faux, que, selon leurs couleurs, cet accessoire ostentatoire implique une appartenance culturelle notoire. D'abord, faudrait savoir à quel titre il leur sert : ce faire-valoir !  Voyez la photo de ma bannière..., on appelle ça : obéir au Devoir de Mémoire. 

Ca m'énerve ! La preuve par ce clip !

12:14 Publié dans HUMORISTIQUE | Commentaires (0) |  Facebook

18 septembre 2012

UN CLIP PLUS SERIEUX ! ET EN MUSIQUE !

Si "Comines, ville Ouverte" s'est subrepticement incrustée dans la campagne électorale, avec la présence des candidats à tous les coins de rues, pour ne pas dire partout, la présentation du nouveau costume de la société de musique du Bizet aura été l'occasion à certains d'entre eux de se montrer. Mais rien que pour se montrer. Et encore, fallait-il porter la bonne couleur. 

A propos de couleurs, celles de la "Musique du Bizet", sont bien belges, sans trop de jaune, avec une belle écharpe blanche qui porte haut la nom de la Fasam.

 

16 septembre 2012

2e dessin animé de campagne !

L'un de mes principes a toujours été : "Faire les choses sérieusement, mais jamais ne se prendre au sérieux" !
En est-il de même avec les "grosses têtes" des différentes listes proposées à notre suffrage ?

Ils peuvent bien se réserver quelques instants de détente, à l'abri de nos regards... sous la galerie d'un bus à étage !  Comines, kom in de bus noar 't "campagne".... (moar nie noa' schôol !)

10:34 Publié dans HUMORISTIQUE | Commentaires (1) |  Facebook

13 septembre 2012

A LIRE ATTENTIVEMENT :... QUOI ? LES TRACTS, BIEN SÛR

L'illustration de la bannière de mon "Rétro-Viseur" s'est aussi mise en campagne : durant un mois, nous aurons le plaisir de vivre la... bataille des écharpes.  
Pourvu qu'elle soit digne entre partis, intéressante pour les e-CC (= électeurs-citoyens-contribuables)  et... si possible, pimentée à souhait pour nous faire sourire, quand même un peu malgré tout ce que vous voulez. 

Si autrefois, d'aucuns ont apprécié mes petits dessins égratignant la politique de Comines-Waneton, j'essaierai, ce mois-ci, d'en réaliser d'autres avec humour et "politiquement correct" !

21:37 Publié dans HUMORISTIQUE | Commentaires (3) |  Facebook

12 septembre 2012

C'est parti pour les partis !

Pour qui votait-on, il y a six ans ???... 
Que c'est loin tout ça !...  Et que d'eau est passée sous le pont !

Pour vous remettre en mémoire ceux qui ont été élus, au lendemain des élections 2006, re-voici le montage photos de ceux qui ont dû ou auraient dû se sentir responsables... de la gestion de la ville.

Mais... permettez-moi, pendant quelques semaines, en dépit du sérieux de l'enjeu des élections, d'apporter régulièrement une petite touche humoristique et de dérision à la campagne qui s'annonce fébrile !  

Pour ce faire, j'utiliserai l'outil que je préfère : mon crayon !... et ma petite caméra !

conseil 1 NB.jpg
 

 

 

19:28 Publié dans HUMORISTIQUE | Commentaires (4) |  Facebook

10 septembre 2012

Emeline DE WITTE est CHAMPIONNE de FLANDRES (B) en tennis

120909 015.jpgPour atteindre ce titre, Emeline a dû fournir de très beaux résultats, tout au long des tournois du VOLVO TOUR 2012, organisés par la V.T.V. (Vlaamse Tennis Verbond), de Brugge à St-Truiden, afin de se classer 2e parmi les 8 meilleures joueuses du "ranking" de Flandres. Ces huit filles de 10 ans viennent de disputer le Tournoi des Masters (quart, demi et finale) à Wommelgem (Antwerpen) dont la gagnante se voit décerner le titre de "Kampioen van Vlaanderen".

Affiliée au club de tennis d'Olympos de Wervik, depuis le printemps 2009, Emeline est allée, à quelques exceptions près, de victoires en victoires au fil des ans, tant et si bien que depuis deux ans, la fille d'Angélique et Alex De Witte s'est fait repérer par la VTV afin de renforcer ses talents tennistiques pour la considérer comme "Be Gold", depuis deux années.

En cette fin de saisons 2012, Emeline vient de gagner sa plus belle coupe qui s'ajoutera à la bonne cinquantaine qu'elle a déjà gagnées précédemment. Avec un titre de Championne... qui ne compte pas pour du beurre !!!

Permettez-nous d'en être très fier !

Un petit clip-souvenir de cette prestigieuse organisation et mémorable journée !

03 septembre 2012

Amis Briqu'teux.... au revoir !

Grâce à l'exposition "De l'argile à la brique", mise sur pied au Home Sacré-Coeur, à Ploegsteert, par d'attentives personnes dévouées à la cause des Résidents, tous les précieux documents et photos de la Briqueteries de Ploegsteert ont été ressortis des tiroirs. 

Cette expo, la toute première dans le genre, si elle a rencontré un fameux succès, fut aussi l'occasion pour de nombreux anciens Briqu'teux de se rencontrer et de se raconter d'innombrables souvenirs. 

Pour conclure ce chapitre, le "Rétro-Viseur des Briquetiers", voici deux photos presque inédites grâce auxquelles beaucoup d'anciens du Stalton pourront se souvenir de l'atelier dans lequel ils ont, avec courage et persévérance, gagné leur vie..., toute leur vie pour certains !  

      machine_du_stalton.jpg

16tablestalton.jpg

21:58 Publié dans BRIQUETERIE | Commentaires (0) |  Facebook

31 août 2012

Honneur, aussi, aux gens du STALTON

A la veille de l'ouverture de cette première exposition consacrée au travail de la Terre Cuite, organisée au Home Sacré-Coeur, de Ploegsteert, j'ai le plaisir de présenter une photo tout à fait inédite qui permet de mettre en valeur une catégorie du Personnel qu'on aurait tendance à oublier. 

Il s'agit des Ouvriers du "STALTON". 
L'événement mis sur pellicule relate, ici,  le passage à la retraite de Albert Seynhaeve entouré de ses chefs et de ses collègues de travail.  C'était le verre de l'amitié, partagé vers 17 heures, à la fin de la journée.

aa.jpg

Au sein du département "Stalton", il y régnait une atmosphère de solidarité dans le travail : on y bossait à partir de 5 heures du mat, en deux équipes. La première, pour démonter et sortir les poutres Stalton fabriquées la veille par la deuxième équipe.
Le bruit, la poussière, l'humidité, l'odeur du béton, la lourdeur du matériaux, le chrono, la cadence à respecter....  Ce travail exigeait courage, force et attention.  Tout était manuel, le dos souffrait, pas de temps au bavardage... et les "tire au flanc" n'y avaient pas leur place. 

Examinez bien cette photo. Agrandissez-la en cliquant. Vous y reconnaitrez de nombreux Briqu'teux du Stalton à qui nous leur devons un immense respect dans l'humilité dont ils ont toujours fait preuve.

 

 

12:05 Publié dans BRIQUETERIE | Commentaires (0) |  Facebook

29 août 2012

Le bombardement du Progrès, à la briqueterie

Des affiches ont fait leur apparition ! Pour commémorer le bombardement du 9 septembre 1943.

Le moment n'est-il pas opportun pour le "Réro-Viseur des Briqu'teux" de publier ce qu'a raconté un témoin de cette horrible journée : Monsieur Joseph. 

enterrement_bombardement.jpg

 

Le 9 septembre 1943 restera une date péniblement mémorable dans les annales des Briqueteries de Ploegsteert.

Dès 9 h 30 du matin, (ou peut-être en fin de matinée ?) alors que tout le personnel s'affairait à son travail, une quarantaine de bombardiers anglais débouchèrent de l'horizon nord en suivant une ligne de  vol vers le sud, par dessus le chemin des Renards. A partir du chemin de la Blanche, ils larguèrent  des centaines de bombes jusque la voie de chemin de fer en étalant sur la briqueterie un véritable tapis d'engins explosifs.  Guère plus longues que 30 cm, ces petites bombes munies d'ailettes produisaient, en tombant, un horrible sifflement strident que les témoins auditifs, aujourd'hui encore, ont en mémoire. 

En touchant terre, ces projectiles de guerre ne trouaient pas le sol ni ne soufflaient les bâtiments mais explosaient en mille morceaux de ferrailles partant ou tous sens, à l'horizontale. 

L'objectif était-il donc bien de tuer plutôt que de démolir ? Jamais, l'on ne sut. 

Tous n'eurent pas eu le réflexe de se jeter au sol ou de se mettre à l'abri. Certains coururent, d'autres restent figés à regarder cet escadron larguant sa charge meurtrière.  Les explosions s'echainèrent à la suite les unes des autres dans un vacarme étourdissant, à un rythme accéléré.

Il est 9 h 32. Une épaisse fumée noirâtre a obscurci le ciel. Plus rien ne bouge... on entend des cris, des hurlements...

Le jeune Joseph De Bruyn qui a vu et vécu ce bombardement se coucha sur le sol, à l'abri derrière un petit muret, non loin du "mélange". Un ouvrier tout à côté de lui, l'imita, en le couvrant même comme pour le protéger. Lorsque le tonnerre aérien fut calmé, Joseph s'empressa d'aller à vélo chercher du secours au Bizet. Il rencontra en route M. Baudrez qui, étudiant en  médecine, vint apporter son aide. 

Ils rencontrèrent la première victime, un briquetier âgé, Henri Demarez qui portait un sac de ciment. La face ensanglée contre le sol... il était déjà trop tard. La liste des tués s'alongea : 

  • Alidor Allemeersch, découvert mort entre les hangars de séchage
  • Arthur Mareel, défourneur
  • Maurice Vanleene, Wervicquois, contre-maître

Dans les champs avoisinants, 15 ouvriers agricoles occupés aux moissons ou récoltes furent également victimes par ce bombardement.

Les dépouilles des victimes furent rassemblées au Couvent des Pères, au Bizet; et enterrées le dimanche suivant au cours d'une douloureuse mais non moins mémorable cérémonie.

21:57 Publié dans BRIQUETERIE | Commentaires (0) |  Facebook